dimanche 2 mars 2014

Bonjour à Toutes ! Bonjour à tous. Et bientôt le printemps !

Un peu d'infos...

Rien de nouveau en fait...
Vous avez le bonjour de Mme Lola et de Déesse Sylvia, toutes deux si loin et depuis si longtemps maintenant...
Déesse Chloé est toujours mannequin sur Londres et tout marche bien, elle dresse souvent...

Beaucoup de courrier toujours... on essaie d'y répondre...

Julien est toujours en Aquitaine, et toujours affranchi...
Rappel : Bien dressé, il rechecher sa Déesse et future propriétaire.
-------------------------------------------
Dressage de Julien ? Il n'y a pas de Masochisme, c'est vraiment une question de dressage. Un travail de ménage mal effectué, un plat pas assez salé, un retard... Un "recadrage" s'impose. Une Déesse qui prend le temps de dresser son esclave mâle donne de l'amour, du respect à celui qui l 'aime et qui doit la servir.

Dressage en famille...

Retour à la maison...

dimanche 24 novembre 2013

Esclave affranchi disponible pour Déesse non expérimentée ou expérimentée

Avis: Julien est à la recherce de sa propriétaire, âge indifférent, sur le 33, 64, 40 ou 32 pour des raisons pratiques.
Senior, sérieux, bon niveau, il est dressé en bon chien de compagnie, mais aussi en serviteur (y compris Sissie de service), pour le ménage et le repassage, les travaux ménagers, les lessives délicates à la main, la cuisine, etc... sur vos convocations.
Eunuque il preparera vos bains, douches, vous massera si vous le souhaitez ou sera simple présence des heures dans un coin ou enfermé.
En présence d'autres membres de famille (si c'est le cas) il saura être un serviteur respectueux.
Propre, 1m80, 90 kilos, sympa de nature, toujours à l'écoute de l'autre, iln'a réellement pas de motivation sexuelle, pas d'érection autres que celles souhaitaient par sa Déesse et n'éjacule que sur ordre ou jamais.
Conviendra à jeune Déesse désireuse d'aborder ce magnifique monde et à la recherche d'une grande confiance en soi, comme à une Déesse expérimentée et pour toute utilisation, comme à une Déesse sans ami sachant respecter la différence de l'autre et souhaitant s'affirmer pas à pas elle même vis à vis de son entourage comme Déesse puissante. Aucun accessoire autre que collier, laisse et trique requis.
Vous pouvez lui écrire sur :   gynarchie@live.fr

Il s'agit là d'une recherche sérieuse et motivée.

à sa place...

 acceptation...

 travail...

  cuisine...

 un oubli puni...

 assumer sa différence dans les 2 sens...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

dimanche 13 octobre 2013

L'Amour !

L'Amour...

                               C'est aussi respecter l'autre dans et avec sa différence...Le comprendre, l'accepter, le travailler:

C'est la clé de la réussite d'une vraie relation gynarchique.













 

dimanche 6 octobre 2013

Bon Dimanche !

3 Photos reçues cette semaine...

Fierté !
 


Avec la copine du dimanche...
Une correction pour son nouveau plaisir, elle a un compte à régler avec les hommes...
 

 
ERECTION INTERDITE !
La punission sera à la hauteur...


 
 

mercredi 2 octobre 2013

Expérience d'un mâle: "L'on peut vraiment se tromper..."

Je souhaitais intervenir sur ce blog pour vous faire part de ma dernière "aventure".
 
Le contexte:
 
Affranchi depuis le mois de Juin, j'ai regardé des annonces sur Internet.
J'ai répondu à 2 annonces semblant correspondre à quête, et géographiquement proches.
 
Une d'entre elle a répondu avec vif intérêt...
Prudent, et conscient du long processus nécessaire pour une Déesse en devenir, j'ai entretrepris un long travail de communication, des heures et des heures de lettres explicicatives et nombreuses d'illustrations photos bien réelles...
 
Après environ 1 mois de communication, ma Déesse, Armine, souhaitait me rencontrer au plus vite.
Ses propos étaient intelligents, certains messages prouvaient sa motivation, elle parlait de "perfection" "très attentive à l'aspect physique" "bien compris la philosophie" " je saurai bien te dresser oui" "Tu auras ta place, on va aller ensemble acheter ton tapis de sol" "Je veux choisir ton collier..." Etc...
 
Tout était parfait, "Je suis très déçue que tu ne puisses venir Dimanche à cause de ton déplacement, je te convoque mardi 9h30..."
Très bien.
Rendez-vous à
 Tarbes, dans un beau jardin public...ce mardi matin.
Mon coffre de voiture plein de cadeaux...
 
Madame Armine est arrivée à l'heure, vulgairement habillée.
Cela ne gêne pas outre mesure, je ne savais même pas comment elle était, jamais je n'ai demandé une photo, l'apparence physique étant vraiment secondaire pour un gynarchique.
Mais disons qu'elle qui parlait "attachée à l'apparence physique" " ne pas aimer la médiocrité" la voir ainsi était disons... inattendu!
 
Nous sommes allés en voiture faire des courses, toute la matinée, avant d'aller manger chez elle et avec sa fille.
Il était 14h plus personne à la maison, sauf elle et moi.
Que s'est'il passé pensez-vous?
Elle a regardé Pierre Bellemare à la télévision s'en s'occuper de moi! Et me renvoyer à 15h... et me dire la prochaine fois tu feras ceci et cela...
 
Je n'étais en attente de rien, j'avais même insisté que je ne venais pas pour "jouer".
Mais elle était d'accord pour sa prise de pouvoir, à sa façon...
Et là, soudainement, pas même un tout petit effort, un tout petit geste, une toute petite attitude... rien.
Un mépris total, irrespectueux totalement de par son attitude, pourtant tant et tant et tant évoquée avant...

Conclusions :
1) Il y a souvent un fossé entre les écrits, les fantasmes écrits, et la réalité.
2) Le gynarchique que je suis n'a jamais demandé "à quoi elle ressemblait" il n'y a pas lieu de penser donc que j'étais déçu de sa médiocrité vestimentaire, elle est Déesse, pourra s'imposer comme t'elle le moment venu dans la journée ais-je de suite pensé.
3) Pas le moindre pas en avant vers l'esclave, le respect de sa nature... A croire que la personne qui répondait aux emails était une autre personne... Submergée par la situation, l'émotivité: non pas du tout, dynamique dans ses propos, lors de tous ses appels téléphoniques, pas le genre donc... et elle rencontrait plein de gens connus dans sa ville avec qui elle parlait en ma présence sans gêne.
4) Au Japon, en Allemagne, aux USA il existe des règles communautaires: ils ont raison, mon expèrience en est encore une preuve... Une Déesse rencontre son mâle après avoir longtemps échangé sur le sujet ensemble, et la prise de pouvoir de cette dernière doit avoir lieu le premier jour, sinon ce sera pour toujours une relation "batarde". C'est sûr.

Echec complet, donc.
Je ne lui en veut pas du tout, elle a rêvé, les yeux ouverts, elle a un total manque de rigueur, aucun sens de l'effort, aucune ambition... ma faute a été de ne pas pu le déceler dans ses écrits.
Cela m'a coûté au total 120 € de budget ce mardi, des dizaines d'heures de communication. Sincérement je ne regrette rien, même à mon âge: "L'expérience ne sert qu'à celui qui la vit".
 
C'est juste que l'on peut toujours rencontrer une personne totallement autre, éloignée de  l'image qu'elle se donne par ses  écrits...
                                                                                           A méditer encore et encore, toujours !

Tel était mon témoignange du moment.
Julien

samedi 21 septembre 2013

Excellent Weekend à toutes, il devrait faire beau !

Plusieurs belles photos reçues cette semaine...

Les NEWS :
- Mme Lola adresse ses salutations à tout le monde, elle va venir en France et en Suisse cette fin de mois pour 2 semaines !
- Déesse Sylvia sera là aussi, pour cause de vendanges en Alsace, comme tous les ans. Elle amène quelques bonnes bouteilles d'Afrique du Sud.
- Julien est affranchie de Déesse Liane partie vers d'autres horizons cet été... il est entré en période de communication avec une Déesse d'Aquitaine...

 De Simone, Toulouse
"Je dresse un jeune homme en ce moment. Adrien, il est chou, je vais en faire un bon chien de famille et une Sissie de ménage .. Mes filles l'aiment bien."

                                                  Envoi anonyme...

 
                                                                                     Claire et son mari.

                                                              Cassandra au bureau "Les employés sont  partis,
                                                              depuis 2 ans déjà je dresse Marc, l'informaticien..."

                                                                        Notre amie Déesse Nora au dressage, chez elle.

                                                                        " Peter est mon esclave de ménage. Il demande peu
                                                                          d'entretien, juste une traite par mois, c'est un bon chien
                                                                          propre et travailleur. J'en suis satisfaite.
 
 De Nathalie, Bordeaux
"Mon esclave Vincent dort au garage en été. Là une belle journée à mon service l'attend : laver la voiture, faire la maison entièrement; il sera corrigé en échange et selon la qualité de son travail."

dimanche 8 septembre 2013

L'érection du mâle gynarchique, la relation forcée

Pour faire court, un esclave gynarchique mâle n'entrera pas en érection devant sa Maîtresse.
S'afficher en érection est un manque de respect total vis à vis de sa Déesse, femme avant tout et surtout pas objet de désir sexuel!
C'est évidemment tout le contraire pour l'esclave client qui vient vivre une Session avec une Dominatrice professionnelle, puisqu'il paie pour pouvoir éjaculer au terme de cette Session...
L'esclage gynarchique est détaché de cette question.

Au Japon, mais aussi en Allemagne et aux USA, on dresse un jeune gynarchique à ne pas "bander". Ce dressage est sévère: sa Déesse provoque son érection avant le le faire débander à coups de genoux ou de pieds dans les testicules (Ballbusting). Le cerveau de l'esclave enregistre ses douleurs vives comme un signal, et après plusieurs séances de dressages ainsi l'esclave mâle n'entrera plus en érection. La méthode est très efficace  le mâle pendant des années entrera toujours dans la crainte d'une érection...
Il m'est arrivé un jour d'avoir une érection nerveuse incontrôlée au devant de ma Déesse et Maîtresse Christy ce qui l'a mise dans une colère noire avant que je ne reçoive le fouet pour cet outrage et subisse des heures de laisse au pied de la table de la cuisine...

A propos de l'éjaculation de l'esclave, il est bon de rappeler que seule sa Déesse contrôle décide de la date et du lieu de l'éjaculation.
Au Japon il est de règle qu'au début de la relation une sorte de "pacte" soit discuté entre la Déesse et son esclave pour en fixer une périodicité approximative. L'on parle de "traite" une fois par trimestre par exemple au minimum, mais une traite se mérite aussi, le comportement de l'esclave guidera donc la décision de la Déesse. 
Une traite peut très bien s'effectuer à distance ("Masturbe toi avant de venir") ("Va au garage, éjacule puis revient") (Ejacule au sol et lèche")... L'esclave doit se concentrer à éjaculer sans jouissance: ce n'est pas un moment de plaisir pour lui mais un acte naturel physiologique, rien de plus.
Pouvoir prendre plaisir en éjaculant doit avoir été le souhait de sa Déesse.
Pour en finir sur ce sujet, un esclave gynarchique est souvent utilisé par les Dominatrices professionnelles auprès de ses clients (forcé) qu'il ait des tendances Gay ou pas. Cela n'a aucune importance pour le gynarchique trop heureux de partager la vie de sa Déesse dans ses moments là et ainsi de se sentir encore plus proche d'elle, avec l'aspect psychologique des choses, celui de mieux partager encore, ce qui va "solidifier" leur relation...








samedi 7 septembre 2013

Rare et très belle.

La véritable fusion gynarchique (relation gynarchique) est précieuse car peu commune dans les faits en France.

Elle est l'aboutissement d'un long chemin de vie souvent, d'une longue réflexion intellectuelle toujours, et bien-entendu de la conjugaison des aspirations naturelles à être Dominatrice pour elle, esclave pour lui, un partage communautaire en quelque sorte...

Une Femme est Amour, un être très supérieur et elle est sacrée.

Je suis esclave de nature, j'aime ma Déesse sans rien attendre en retour autre que la reconnaissance de ma nature, à son seul rythme, dans l'honnêteté morale et la fidélité la plus totale. Mais c'est cette reconnaissance d'esclave qui équilibre ma vie sainement et me permet "d'avancer".

Un esclave gynarchique n'est pas un adepte du SM en attente d'éjaculation à la fin de sa séance, pas du tout.
Sa sexualité n'existe que si sa Déesse le souhaite et comme elle le souhaite. Il éjacule quand elle le souhaite.
D'ailleurs il n'est pas sadomasochiste même s'il est régulièrement corrigé ou battu par sa Maîtresse dans le cadre de son dressage, de ses fautes ou des caprices de sa propriétaire, et aussi il n'est jamais en érection de son initiative, signe d'irrespect absolu à l'égard de sa Déesse. 

Son rêve absolu est de ne connaître et de n'appartenir qu'à une seule Déesse sa vie durant, être dressé par elle et vivre le privilège de pouvoir respirer le même air qu'elle le plus souvent possible mais quand elle et comme elle le souhaite. 
Chaque minute à l'attendre, attaché, encagé, enfermé, en laisse au garage, dans le jardin, dans l'appartement, où elle voudra, est un délice pour moi car le temps qui passe me rapproche de ma Déesse.
Sentiment égoïste, certes, mais si fort...
                                                                                Julien



lundi 2 septembre 2013

Etre Déesse, car Femme, travailler ce statut et augmenter notre confiance en soi...

Savoir se surpasser parfois, c'est progresser pour soi...

 Le regard d'Adéle: il y a peu, jamais elle ne pensait pouvoir être aussi sûre d'elle
 
Adéle nous a écrit de Miami ou elle travaillait comme serveuse avant de devenir une Déesse autoritaire; "Quand je pense à mes hésitations et complexes du début... Aujourd'hui je me plaît à faire ramper ces mâles arrogants... Et pourtant rien n'a changé avec ma bande et mes potes; j'arrive à cloisonner, mais j'ai remarqué beaucoup de changements naturels quant à mon comportement de tous les jours, je ne crains plus rien..."

Bonne rentrée à toutes !

Certaines d'entre vous, dans plusieurs courriers,  nous indiquent vouloir partir avec de bonnes résolutions ...
On vous y encourage! Sachez dominer et totalement contrôler vos mâles avec fermeté et rigueur, gagner ainsi en confiance en vous et en bien-être, vivez votre vie autrement si ce monde ne permet pas aux Déesses de s'exprimer pleinement comme cela devrait l'être.